Por favor, selecciona el país desde el que nos estás visitando para ver el contenido adecuado a tu región: ArgentinaArgentina UruguayUruguay MéxicoMéxico OtroOtro
ACHETER
(0) CHECKOUT

Origen

Histoire

L’eau minérale artésienne Virgen de las Animas, repose dans les profondeurs du mont Arequita.

Il doit son nom (Are, Cua, Tia) « rivière de la Haute-Caverne de Pierre », aux Amérindiens Guaranis, autochtones qui peuplèrent ce sanctuaire naturel en époques précolombiennes.

De nombreuses légendes se sont tissées autour de cette montagne, objet de revendication par les divers groupes ethniques qui coexistaient dans ces régions australes. Depuis des temps immémoriaux, l’Arequita fut considéré comme un lieu sacré, et il est dit que les âmes du passé habitent ce lieu mystique où la paix, l’harmonie, la fraîcheur et l’énergie envahissent le voyageur qui pénètre ces terres.

Ici-même, la nature en son état le plus primordial a su préserver la pureté absolue de notre eau.

Géologie

L’eau minérale Artésienne Virgen de las Animas découle d’une intensive recherche géologique et hydrogéologique en Uruguay par les experts les plus qualifiés en la matière, afin de localiser la source d’eau minérale naturelle de la plus grande qualité qui soit.

La source originelle de Virgen est le fruit  de concordances géologiques extrêmement particulières du fait que cette région de l’Uruguay a rassemblé au fil du temps des roches de tous les âges. Les dernières datations indiquent que les fondations géologiques du département de Lavalleja, où est située la source de Virgen, sont parmi les plus anciennes d’Amérique du Sud (3540 millions d’années) et coexistent harmonieusement avec des roches bien plus jeunes. Ces facteurs constituent un cadre géologique sans pareil pour filtrer et contenir notre précieuse eau. La localisation de ces formations géologiques ainsi que leurs caractéristiques permettent d’expliquer les propriétés uniques de Virgen quant à sa qualité et délicieuse saveur.

Réserve naturelle

Située au cœur de son sanctuaire naturel, la pureté de l’eau artésienne Virgen de las Animas se perpétue en sa source. Considérée comme patrimoine mondial, la réserve naturelle est protégée par la législation uruguayenne (loi n º 17.234) et sa préservation a été financée par le Fish and Wildlife Service des États-Unis.
Au pied du mont Arequita s’étend la deuxième plus grande colonie d’ombues du monde. Cet arbre d’origine préhistorique est considéré par la botanique comme une herbe géante, pouvant atteindre 20 mètres de haut et s’étendre sur 30 mètres, composé de 80 % d’eau et résistant au feu. Cette formation est un phénomène exceptionnel, qui serait dû à la concentration énergétique particulière de cette région, sa richesse et l’état de préservation unique des aquifères.
C’est dans ce sanctuaire que la nature elle-même génère, protège et enrichit notre eau,  pour qu’elle puisse perdurer, immaculée, préservée, vierge… «untouched».